Pourquoi je participe au Forum d'Arenberg ?

Témoignage de Françoise, une des citoyenne et militante à l'initiative du Forum d'Arenberg

Pourquoi je suis venue travailler sur le site d’Arenberg, travailler à la « construction » d’un forum anti-Davos contre l’évasion fiscale et pour une finance éthique et solidaire ?

Tout d’abord parce que l’évasion fiscale est scandaleuse et que les sommes gigantesques qui ont fui, pourraient servir au bien-être du plus grand nombre et même et surtout aux plus démunis.

Comme je suis une militante d’un mouvement d’éducation populaire (entre autre ATTAC), je me suis dit que dans ce dispositif je vais apprendre mais aussi agir en concrétisant deux journées autour du thème choisi. Je sais que fondamentalement je peux avoir ma place car ce forum s’inscrit implicitement dans un courant de pensée anti-libérale (vu le terme Davos et le nom des deux initiateurs du projet, les frères Bocquet).

Et je ne me suis pas trompée. Dès la première réunion, je m’inscris dans un groupe sur la thématique du forum. Je me sens tout de suite à l’aise. Je suis avec des personnes ouvertes, respectueuses de l’autre. Elles militent au CCFD, très rapidement les clichés que j’avais tombent.

Nous travaillons vite faisant toujours des allers et retours entre réflexion et choix pratiques. Il nous faut définir (par exemple les causes ou conséquences de l’évasion fiscale) puis trouver d’éventuels intervenants et décider aussi de la forme de l’intervention. Le travail est efficace.

Je voudrais aussi dire ici l’apport énergétique (!) de ce groupe. Les femmes y sont majoritaires (ce n’est pas le cas des « spécialistes » de l’évasion fiscale). De plus, pour moi qui porte aujourd’hui des cheveux blancs c’est « boostant » de travailler avec des jeunes femmes engagées, dynamiques. Elles en épatent même par leurs ressources et leur potentiel. L’avenir est assuré.

Aussi venez nombreuses et nombreux à ces deux journées les 23 et 24 mars (jusqu’à 13h) 2019 à Arenberg sur le site minier.

Vous pourrez aborder le thème selon les modes d’approche qui vous conviendront le mieux (conférences, tables rondes, théâtre, bibliothèque humaine, stands, …)

Françoise Rotteleur

PS : si vous souhaitez soutenir ce projet, voici une cagnotte en ligne : ici

Article publié par MRJC • Publié Mercredi 07 novembre 2018 • 45 visites

keyboard_arrow_up